A propos de « Avengers: l’Ere d’Ultron »: quand l’univers des marques flirte avec celui du cinéma..

Lorsque cinéma rime avec marketing, des sommes colossales rentrent en jeu. Le fait n’est pas nouveau. Cependant si l’on prend l’exemple de la sortie d’Avengers : l’Ere d’Ultron, on observe un type de marketing, très offensif, systématique et surtout qui change de forme. Pas étonnant au vu du chiffre d’affaire réalisé par le dernier Avengers classé troisième plus gros succès de tous les temps, avec plus de 1,5 milliard de recettes. 

Pourquoi assiste t-on à une évolution marquée des formes publicitaires au travers de cet exemple ? D’abord à cause du nombre important de gros partenaires :on peut citer, entre autre, deux des plus importants, Audi et Gillette (cf. vidéo plus bas). De plus, outre les traditionnelles apparitions de produits à l’écran, les marques cherchent maintenant à être associées à l’univers visuel et culturel du film, à fusionner avec l’image de marque de la production. En apposant leurs univers à celui des Marvels et de Disney, Gillette et Audi prennent ainsi une place transversale de choix dans l’imaginaire masculin des ados et des jeunes adultes. Du coup ce n’est plus tant le produit qui comptera (d’ailleurs il n’existe probablement pas) mais les univers de référence créés par les marques.

Ce branding méthodique exploite l’ensemble des techniques qui permettent d’identifier et de promouvoir la marque. Les entreprises cultivent leur marque du fait de l’émergence des nouveaux outils de communication qu’ils ont à leur disposition, notamment ceux offerts par le cinéma industriel puissant vecteur de communication marketing .

Internet a fait naître aussi de nouveaux besoins notamment celui de devenir visible. Et même si Net et Brand content ne sont pas systématiquement associés, pour des enseignes comme Gillette ou Audi, il est est incontournable de définir son identité et d’imposer son image sur la Toile, aux deux sens du terme ! Le site officiel des Avengers sur Marvel publie ainsi parmi les bande-annonces du films, celles de ses partenaires commerciaux sur le même modèle. Ce type de démarche est devenue essentielle pour toute marque qui souhaite promouvoir et développer sa notoriété via le cinéma. Mais peut-on encore parler de création cinématographique lorsque la publicité envahit à ce point le film lui-même ? Un autre débat à poursuivre sur un tout autre plan !

Retrouvez la critique du film Avengers: l’Ere d’Ultron sur ce même site

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s