A propos du film « The Road to Guantanamo » de M.Winterbottom et M.Whitecross / 2006

M. Winterbottom et M. Whitecross sur le tournage de The Road to Guantanamo

M. Winterbottom et M. Whitecross sur le tournage de The Road to Guantanamo © D.R.

Le journal intime d’un prisonnier mauritanien, enfermé pendant plus de 10 ans dans l’enfer de Guantanamo vient d’être publié.
Occasion de faire un flash back sur le film « The Road to Guantanamo » qui avait fortement marqué le festival de Berlin en 2006.

Michael Winterbottom a entendu parler pour la première fois de trois anglais partis à un mariage au Pakistan tout simplement par la presse qui les a surnommé les «Trois de Tipton». Il s’agit d’une histoire vraie, leur périple va se terminer dans l’horreur de la prison pris au piège de l’apres 11 septembre.  Par l’intermédiaire de l’avocat de ces 3 jeunes, il a pu les rencontrer et ils se sont interessé  au projet d’en faire un film. Winterbottom a enregistré des heures et des heures de témoignage. Ce qui a retenu son attention c’est « qu’aucun d’entre eux n’était particulièrement porté sur la religion ou sur la politique. Tout cela est arrivé à trois personnes ordinaires, tout à fait normales, qui se sont trouvés embarquées dans des événements impensables (…) A Guantanamo on enferme de dangereux terroristes pro Ben Laden or ces trois garçons n’avaient vraiment rien d’extraordinaire et se souciaient peu de ces questions ». Pour mieux révéler ce paradoxe insensé, Winterbottom a laissé entièrement libres les trois jeunes de raconter les faits tels qu’ils s’en souviennent. Le réalisateur a voulu essentiellement livrer  un témoignage. Aux récits des trois garçons qui ont vécu l’histoire, sous forme d’interview, s’ajoute dans le film, leur histoire reconstituée avec des acteurs complètement débutants, Riz Ahmed, Farhad Harun, Waqar Siddiqui et Arfan Usman. «Nous voulions que les acteurs n’aient jamais joué parce que nous voulions des garçons qui ressemblent le plus possible à Asif, Ruhel et Shafiq. Nous les avons laissé improviser leur jeu, en veillant seulement à ce que les choses restent très proches de ce qui a été raconté par les trois garçons ».

Le tournage fut extrêmement difficile tant par la diversité  des lieux, l’Angleterre, le Pakistan, l’Afghanistan et Cuba que par les innombrables autorisations qu’ont du obtenir les réalisateurs pour filmer. Un tournage au cœur de pays marqués par les conflits et la violence du terrorisme. « Bien que ce soit moralement et physiquement très dur, c’est une chose qui vous inspire et vous porte » confie le producteur. « Dans ce métier en général, il est facile de devenir cynique sur les motivations qui donnent naissance à tel ou tel film- en général c’est l’argent. Avec The Road To Guantanamo vous redécouvrez votre passion. Le frisson physique et mental que vous éprouvez en tournant à Kaboul est incroyablement exaltant. C’est nettement plus puissant que d’essayer de signer un contrat à Hollywood au bord d’une piscine… »Winterbottom et M. Whitecross ont obtenu avec leur film l’ours d’argent du meilleur réalisateur au 56ème Festival de Berlin en 2006. Le film sort de la même manière que Bubble de S. Soderbergh à savoir simultanément en salles, en dvd et en vod. Le producteur Andrew Eaton a, d’ailleurs, déclaré qu’il souhaitait que le film soit téléchargeable sur le web… Des négociations sont actuellement en cours avec Tiscali.

Cette méthode d’exploitation est un succès en demi-teinte. Les chiffres de fréquentation de Bubble dans les salles obscures, par exemple, étaient plutôt faibles, mais ceux de la vente de dvd semblent très encourageants. La sortie simultanée a-t-elle de l’avenir ? Une question de plus portée par « The Road To Guantanamo », œuvre novatrice au sein du paysage cinématographique mondial.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s